Polémique des SMS reçus en réaction au Covid-19 : Le gouvernement a t-il accès à nos téléphones ?

L'envoie de SMS relatifs au Covid-19 par le gouvernement a suscité beaucoup d'inquiétudes autour de la gestion de nos données personnelles. Le gouvernement a sollicité des opérateurs (SFR, Orange etc.).

Cela a permis de communiquer des informations afin d’avertir le public « de dangers imminents ou d’atténuer les effets de catastrophes majeures » (expression du Code des postes et des communications électroniques).

💡L’Etat n’a donc pas connaissance du numéro personnel de chaque individu ayant reçu le SMS d’alerte portant sur le Covid-19.

🔍A cela s’ajoute que le traitement d’une donnée personnelle est considéré licite suivant l’article 6 du RGPD notamment s’il remplit au moins l’un des objectifs suivants :

-         La sauvegarde des intérêts vitaux de la personne concernée ou d’une autre personne physique

-         L’exécution d’une mission d’intérêt public ou relevant de l’exercice de l’autorité publique dont est investi le responsable du traitement

-          Le respect d’une obligation légale à laquelle le responsable du traitement est soumis.

Un objectif précité ou plusieurs de ces objectifs peuvent être considérés comme applicables et nécessaires afin de faire face à la situation actuelle.

Robin

Robin