<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=792350168187644&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Puis-je imposer à mon salarié de revenir travailler ?

En cette période de déconfinement, votre entreprise doit reprendre l'activité mais certains de vos employés ne souhaitent pas rompre le télétravail. ROBIN vous explique vos droits et responsabilités en tant qu'employeur.

1. Un salarié peut-il utiliser son droit de retrait pour ne pas venir travailler?

Un salarié pourrait s’inquiéter de sa reprise du travail dans les locaux de votre entreprise compte tenu de la situation actuelle. 🤷‍♂‍

La simple crainte du salarié d’être exposé au Covid-19 n’est pas une raison suffisante pour ne pas se rendre à son lieu de travail.

🙋‍♀‍🙋‍♂‍ Ainsi, un salarié peut user de son droit de retrait s’il a un motif raisonnable le poussant à penser qu’une situation de travail présente un danger grave et imminent menaçant sa santé.

Par conséquent, si vous mettez en oeuvre les dispositions du Code du travail et les mesures de sécurité de votre personnel, votre salarié ne peut pas valablement utiliser son droit de retrait.

2. Un salarié a t-il le droit de demander de continuer l’activité en télétravail après la période de crise ?

En votre qualité d'employeur, vous n’êtes pas tenu d’accepter la demande du salarié souhaitant rester en télétravail.

Si vous avez mis en place le télétravail en période de crise par décision unilatérale, vous pouvez y mettre fin sans qu’il soit nécessaire d’obtenir l’accord du salarié et sans respecter un préavis.

En revanche, si le passage au télétravail a été formalisé dans un avenant au contrat de travail, alors vous devez respecter un délai de prévenance raisonnable qui est généralement contractuellement prévu. 📅.🏢

 

Prendre rendez-vous avec un avocat

 

 

ROBIN

ROBIN