<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=792350168187644&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Manque de trésorerie : les bons réflexes

Toutes les entreprises sont confrontées à des imprévus, et ce chaque jour : l'arrivée d'un concurrent, des grèves, des intempéries, et maintenant même des pandémies… Ces imprévus peuvent entraîner d'importants problèmes de trésorerie allant jusqu'à forcer des dirigeants à mettre la clé sous la porte.

Cependant, les fluctuations de trésorerie font entièrement parties de la vie d’une entreprise, et avoir les bons réflexes vous aidera à piloter votre entreprise plus sereinement !

 

🔎 Que doit-on faire lorsque l'on s’aperçoit que la trésorerie risque d’être trop faible pour supporter toutes les dépenses de son entreprise ?

  1. Tout d’abord, il faut identifier la source du problème. Pourquoi la trésorerie est-elle plus faible que prévue ? Le chiffre d’affaire est-il plus faible que prévu ? S’agit t-il d’un problème de prévisions, une mauvaise maîtrise des coûts ou un événement imprévisible ?
  2. Quelle est la fréquence de ce problème ? Sera t-il uniquement présent sur le court-terme ou bien continuera t-il sur le long-terme ? Est-il répétitif, cyclique, unique ?
  3. Il faut ensuite trouver des solutions rapides afin de sauver l’entreprise. Les solutions temporaires seront les plus simples et les plus urgentes à trouver pour pallier aux dépenses de la fin du mois.
  4. Enfin, des solutions de gestion devront être pensées sur le long-terme. Des provisions et/ou lignes de crédits peuvent également être prévues afin d’anticiper et maîtriser les éventualités. Les tableaux de trésorerie permettent également de suivre en temps réel l’évolution du compte en banque disponible de l’entreprise.

📣🚩 Généralement, les raisons expliquant un besoin soudain en trésorerie sont les suivants:

  • Un plus faible chiffre d’affaires dû à une baisse de la demande. Il s’agira de se demander la raison de cette baisse et sa temporalité.
  • Un fonds de roulement insuffisant et mal maîtrisé - le besoin en fonds de roulement représente la différence entre les revenus reçus par l’entreprise et les charges dues pendant une période donnée. 
  • Un mauvaise maîtrise des stocks - le stockage d’un inventaire excessif peut se révéler très coûteux...

 

🔎 Quelles solutions court-termes faut-il utiliser pour combler mon manque en trésorerie ?

👉🏻 Augmenter les moyens disponibles à l’extérieur de l’entreprise

👉🏻 Échelonner et diminuer les paiements sur le court-terme 👉🏻 Récupérer les créances long-terme via une saisie de la Médiation des entreprises
  • Se rapprocher de son banquier : des solutions de financement d’urgence, comme des facilités de caisse.
  • Se rapprocher de ses associés : renforcer les fonds propres de la société et / ou faire appel aux comptes courants d’associés.
  • Négocier avec ses fournisseurs des délais de paiement.
  • Récupérer l’argent dus par les clients en les relançant.
  • Si vous êtes un indépendant, l’échelonnement du paiement de vos cotisations et contributions sociales à l’URSAFF peut être demandé.
  • Négocier avec son banquier pour rééchelonner des crédits bancaires.
  • La médiation du crédit est un dispositif public et gratuit.  Ce dispositif permet d'obtenir une réponse rapidement et de mettre en place une solution efficace, satisfaisante dans 2 cas sur 3. 🛠 

 

🔎 Comment prévenir ces difficultés sur le plus long-terme ?

Prévenir ces difficultés implique d'adopter un mode de gestion préventive :

  • Dans la mesure du possible, vérifiez la situation financière de vos clients.
  • Prévoyez des clauses prévoyant le pire lors de la rédaction de vos devis, factures et conditions générales de vente.
  • Préparez un tableau prévisionnel de trésorerie avec un scénario pessimiste !

 

Vous êtes en difficulté ? Vous pouvez prendre rendez-vous gratuitement avec un de nos avocats partenaires afin de trouver une solution avant qu'il ne soit trop tard.

Poser ma question

 

ROBIN

ROBIN