La crise du Covid-19, une opportunité pour lancer votre projet d’entreprise ?

Selon l’INSEE, on constate une hausse de 4% en ce qui concerne la création d’entreprise entre 2019 et 2020. On ne peut que s’étonner de ce pourcentage, en effet malgré la crise sanitaire du Covid-19, les entrepreneurs ont su faire preuve d’adaptabilité et de résilience pour continuer d’innover. 

Il est donc possible de poursuivre ou de concrétiser un projet entrepreneurial dans ce contexte, voire même de dégager du positif de cette crise. 

📣 Mais pourquoi vouloir entreprendre en temps de crise ? 

ROBIN révèle, pour vous, les avantages à lancer son projet entrepreneurial, en ce moment. 💡

🔹   Bénéficier d’aides à la création

La création d’entreprise, particulièrement pour les auto-entrepreneurs, est fortement soutenue financièrement par l’octroi de nombreuses aides publiques :

         👉 Une exonération partielle des charges sociales, pendant 12 mois, dont le montant dépend                   des revenus d’activité via l’aide à la création ou à la reprise d’entreprise (Acre), pour tout                     auto-entrepreneur ou toute personne ayant le contrôle d’une entreprise nouvellement créée                   et qui est demandeur d'emploi indemnisé ou non indemnisé mais inscrit à Pôle emploi                        depuis plus de 6 mois au cours des 18 derniers mois, ou qui a entre 18 et 25 ans révolus,                     ou qui bénéficie du RSA ou de l'ASS. (Pour avoir la liste complète des bénéficiaires, vous                         pouvez consulter cette page).

        🔎 Comment ? Il suffit d’adresser à l'Urssaf ce formulaire dûment complété au moment du                         dépôt du dossier de création de l’entreprise ou au plus tard 45 jours après ce dépôt.

 

         👉 Un prêt à taux zéro par l’octroi d’un Prêt d’honneur Solidaire, accordé à titre personnel à                      l’entrepreneur, d’une durée de 1 à 5 ans avec un différé d’amortissement entre 0 et 18 mois,                  pour un montant maximum de 8 000€, pour tout entrepreneur, résidant en France,                                  bénéficiaire du RSA ou de l’ARE ou ayant entre 18 et 25 ans, ou étant un demandeur                              d’emploi de moins de 30 ans ne bénéficiant pas des indemnités chômage. 

🔎 Comment ? L’entrepreneur doit contacter une des associations suivantes : l’ADIE, France                Active ou Initiative France

 

 👉 Un maintien partiel des allocations chômage, à hauteur de 45% du reliquat des droits,               cumulable avec la rémunération issue de la nouvelle activité, pour les créateurs conservant           leur inscription en tant que demandeur d’emploi, et ce pendant toute la durée des droits au           chômage. 

🔎 Comment ? L’entrepreneur doit informer son conseiller Pôle emploi de son projet                               entrepreneurial. 

 

          👉 Une aide forfaitaire, nommée « Arce », versée sous forme d’un capital égal à 45% des                            allocations chômage restant à verser, si l’entrepreneur ne bénéficie pas déjà du maintien                     partiel de ses allocations chômage, pour tout entrepreneur bénéficiant de l’ARE. 

  🔎 Comment ? Il est nécessaire de faire une demande d’Arce à son conseiller Pôle emploi. 

 

De nombreuses régions ont mis en place des dispositifs d’aides à la création d’entreprise, n’hésitez pas à consulter cette liste. 👈

 

Par ailleurs, un accompagnement à la création d’entreprise 👥 est proposé par les régions. L’accompagnement, nommé « dispositif NACRE », d’une durée de 3 ans inclut une aide au montage, à la structuration financière, au démarrage et au développement de l’entreprise. (Pour en savoir plus sur ce dispositif, vous pouvez consulter cette page.)

 

💡 A savoir, les nouveaux entrepreneurs peuvent également bénéficier d’un accompagnement de  : 

  • La Chambre de commerce de d’industrie (CCI) dont ils dépendent s’ils créent une activité commerciale 👨‍💼  
  • La Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) dont ils dépendent s’ils créent une activité artisanale 👩‍🔧 ;
  • Des centres de ressources s’ils ont un projet lié à l’innovation technologique 👨‍💻 (dont la liste est accessible ici)

 

🔹   Tirer profit d’un marché de l’emploi figé : 

En cette période, le marché de l’emploi se tend, les offres d’emploi se font rares alors que les annonces de suppressions de postes se multiplient. Créer son entreprise apparaît alors comme une alternative à la recherche classique d’emploi. 🔍

En effet, en lançant leur projet entrepreneurial durant leur période de chômage, les futurs entrepreneurs bénéficient d’une source de revenus par la perception d’indemnités, tout en focalisant leur attention et leur énergie sur leur projet.

Par ailleurs, devenir son propre patron présente, pour certain, l’avantage de permettre la sécurité de l’emploi et le libre choix de ses horaires de travail, ce qui est notamment très appréciable pour les entrepreneurs, également parents, en cette période où les écoles peuvent fermées à tout moment. 

De même, en ces temps difficiles, de nombreux cadres ou employés qualifiés et de jeunes diplômés prometteurs sont à la recherche d’un emploi. 🎓Ce large choix sur le marché de l’emploi est une opportunité pour l’entrepreneur de recruter une équipe qualifiée correspondant à l’image et à la dynamique qu’il veut donner à son projet entrepreneurial.

 

🔹   Répondre aux nouveaux besoins : 

La crise du Covid-19 a transformé une partie de la consommation des français, particulièrement leur consommation de loisirs et d’événements culturels. 🎭

Cette transformation ne signifie pas que les français ne veulent plus consommer autant qu’avant. Au contraire, cette crise a fait émerger de nouveaux besoins chez les consommateurs et les entreprises, particulièrement dans les secteurs de la livraison à domicile et des services rendus aux entreprises

Ces nouveaux besoins créent des nouveaux débouchés qui sont tous des opportunités à saisir. Être le premier entrepreneur à comprendre et à répondre à ces nouveaux besoins est un premier pas vers le succès. 

 

🔹   Mettre à profit le temps libre pour peaufiner son business plan : 

La création d’une entreprise est un travail de longue haleine, qui nécessite beaucoup de temps. Durant cette période de crise, les français n’ont jamais eu autant de temps libre à combler tout en restant chez soi. 

Ce temps libre est une véritable occasion pour les futurs entrepreneurs de se former via des webinars sur internet, de développer leur réseau relationnel et leur future clientèle, de soigner et de travailler dans les détails leur business plans, de solliciter des avis d’experts, de lire et de s’instruire sur l’entrepreneuriat, … 📚

 

🔹   Prévoir et anticiper de potentielles crises : 

Les nouveaux entrepreneurs ont l’avantage d’avoir connaissance et conscience des risques et difficultés pouvant toucher leur activité. Ainsi, ils peuvent anticiper, dès la création de l’entreprise, ces risques notamment celui d’interdiction d’accueil du public par les autorités. 🚫

Cette anticipation va permettre à l’entreprise de naître sur des bases solides par la mise en place de la méthode de gestion la plus efficiente et la moins susceptible d’être affectée par des crises futures.

 

🔹   Tirer avantage de la faible concurrence

Rares sont les entreprises qui, en temps de crise, investissent dans l’innovation ou développent une nouvelle offre commerciale. En effet, on peut raisonnablement penser que les entreprises, déjà implantées sur le marché, s’attachent davantage à maintenir leur activité et leurs emplois. 

Ainsi, un nouvel entrepreneur peut être le seul, du moins dans un premier temps, à proposer un produit ou un service innovant. Il aura alors le temps de développer sa clientèle et de la fidéliser avant que les entreprises plus anciennes viennent le concurrencer. 📌

 

📉 Dans l’hypothèse où le chiffre d’affaires n'est pas celui espéré, l’entrepreneur peut toujours mettre en sommeil son entreprise. Pour en savoir plus sur cette procédure, vous pouvez consulter notre article : Entrepreneur, est-il possible de cesser temporairement mon activité ?



Qui est ROBIN ?

ROBIN est l’interlocuteur juridique disponible 7 jours /7. Nous donnons aux entrepreneurs et aux commerçants la bonne réponse à toutes leurs problématiques. Notre réseau d’avocats experts dans leur domaine sont à votre disposition pour vous répondre.
 
Comment ça marche ?
  • Prenez rendez-vous sur notre agenda en ligne (bouton “Prendre rendez-vous”)
  • Posez votre question en expliquant le contexte.
  • Notre avocat expert vous contactera à la date et l’horaire indiquée dans l’agenda pour répondre à votre question.
Vous avez d’autres questions sur votre activité ? Prenez un rendez-vous gratuitement !

Prendre rendez-vous avec un avocat

 

ROBIN

ROBIN