Employeur, les règles en matière de chômage partiel évoluent à compter de ce 1er juin.

Afin d’encourager la reprise des activités, le gouvernement modifie la prise en charge par l’Etat des indemnités de chômage partiel. ROBIN vient vous mettre à jour.

👨‍🏫 Pour le salarié rien ne change, celui-ci percevra toujours 70% de son salaire brut, soit environ 84% de son salaire net.

Du côté employeur les règles évoluent. A compter de ce 1er juin, l’indemnité que percevra l’employeur passera de 100% à 85% de l’indemnité versé au salarié et ce toujours dans la limite de 4,5 fois le SMIC.

Robin vous fait une petite illustration :

Robin salarié de la société X a un salaire brut de 2000 euros par mois, avec le chômage partiel il percevra 70% de son salaire brut soit 1400 euros brut et ce également après le 1er juin. ✔️

Quant à l’employeur, jusqu’au 31 mai, il était indemnisé à hauteur de 100% du salaire brut versé, et donc recevait dans notre exemple 1400 euros d’indemnité.

✔️ A compter du 1er juin, il percevra 85% de 1400 euros, soit 1190 euros d’indemnité.

Toutefois, pour ce qui est des secteurs d’activités qui connaissent une fermeture administrative tels que les musées (ceux n’étant autorisés à rouvrir), les cafés, bars, restaurants, cinémas ou encore discothèque, les règles restent les mêmes, les employeurs seront indemnisés à 100% du salaire brut versé, toujours dans le respect de la limite de 4,5 fois le SMIC.

ROBIN vous permet de poser votre question gratuitement à un avocat.

 

Parlez gratuitement à un avocat

 

 

ROBIN

ROBIN