<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=792350168187644&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Que faire si un de mes salariés est positif au Covid?

La gestion d'un cas de coronavirus au sein de l'entreprise dépend de la bonne collaboration et communication du salarié et de son employeur. 🗣️

🚩 En effet, le droit du travail impose au chef d'entreprise d'assurer la sécurité et de protéger la santé physique et morale des travailleurs. De cette obligation découle une série de comportements à adopter en cas de contamination d'un salarié, qui lui aussi doit faire preuve de diligence et dûment informer son employeur.

📣 Il incombe à l'employeur de mettre en place en amont toutes mesures sanitaires nécessaires, notamment un protocole sanitaire afin d'assurer que les gestes barrières soient respectés. 📑 Dans le cas contraire, il pourra voir sa responsabilité engagée.

Quels sont les réflexes à adopter en cas de contamination ?

  • En cas de suspicion de contamination, le salarié doit nécessairement avertir son employeur, et choisir une modalité de travail adaptée (télétravail). 👩‍💻
  • En cas de  symptômes avérés, l'employeur devra renvoyer le salarié à son domicile ou bien contacter le 15 en fonction de la gravité des symptômes. Il devra également prévenir tous les autres salariés d'une possible contamination et assurer un suivi afin de détecter les potentielles contaminations. 📈
  • En cas de "cas contact", c'est à dire dans les cas où le salarié a été en contact étroit avec une personne déclarée positive, le salarié devra obligatoirement informer son employeur. 🗣️ Ce dernier devra assurer un suivi auprès du salarié, pour discuter des modalités de télétravail ou d'un arrêt maladie si des symptômes apparaissent. 

Par ailleurs, l'employeur devra assurer le nettoyage des espaces occupés par le salarié suspecté ou contaminé. 🗑️Le nettoyage devra suivre un protocole précis, établi par le Ministère du Travail (équipements, surfaces à nettoyer...).

L'entreprise doit-elle fermer ? 🏢🚫

Il n'y a pas d'obligation de fermeture en cas de contamination ; la décision de fermer reste donc à la discrétion de l'employeur. Si les locaux restent ouverts, l'employeur devra bien veiller au nettoyage et à informer les autres salariés.

Quand le salarié peut-il retourner au travail ?

⚠️ Le salarié est habilité à retourner au travail sans examen médical, sous deux conditions :

  • Avoir respecté strictement un confinement d'au moins 8 jours ;
  • Que tout signe clinique ou symptôme de la maladie ait disparu. 💊

💭 La gestion d'une contamination au sein de l'entreprise peut s'avérer difficile à gérer notamment en cas de panique, désinformation, exercice du droit de retrait par certains salariés... Pour éviter cette situation, mieux vaut établir un protocole strict en interne, sur la base des recommandations du gouvernement, qui facilitera la gestion d'une contamination.

Prendre rendez-vous avec un avocat

ROBIN

ROBIN