<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=792350168187644&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment combiner le dispositif du chômage partiel avec la prise de congés payés ?

De nombreux entrepreneurs et dirigeants sont confrontés à la mise en place du chômage partiel au sein de leurs entreprises. Pour faire face à une baisse ou absence d’activité, l’employeur peut opter pour la solution d’imposer la prise de congés payés. Quels sont les moyens dont il dispose pour imposer la prise de congés payés ?

👉 Concernant la prise de congés par anticipation

Sous réserve d’un accord collectif le prévoyant, la prise anticipée de 6 jours de congés payés acquis maximum peut être imposée au salarié. Cela signifie que le salarié est en congés d’une durée maximum de 6 jours, en avance par rapport à la date qui était initialement fixée.⏳

Il est également possible qu’un accord soit trouvé entre l’employeur et le salarié, afin que des congés payés soit pris avant d’envisager la mise au chômage partiel.

🛠 Imposer la prise de 6 jours ouvrables de congés ou de jours de réduction du temps de travail :

🤝Par accord collectif, l’employeur peut imposer la prise de 6 jours ouvrables de congés. Ce dispositif est exceptionnel.

✔️L’employeur peut par ailleurs décider seul d’imposer au salariés la prise de 10 jours de réduction du temps de travail maximum, lorsqu’ils sont affectés sur le compte épargne-temps (CET).

Pour obtenir une réponse à votre question, prenez un rendez-vous gratuit avec un avocat partenaire ROBIN.

 

Prendre rendez-vous avec un avocat

 

ROBIN

ROBIN